tableau


tableau

tableau [ tablo ] n. m.
• 1285 tabliau « panneau de bois, de métal... portant des inscriptions, des images »; de table
I
1(1355 « toile pour peinture ») Œuvre picturale exécutée sur un support rigide et autonome. panneau, peinture, toile . Tableau de chevalet. Tableau à plusieurs volets. diptyque, polyptyque, triptyque. Tableau sur bois, toile, papier, carton, isorel, etc. Tableau peint à l'huile, à la gouache, au pastel. Nettoyer, restaurer, revernir, rentoiler, maroufler un tableau. « Un tableau est un espace à émouvoir » (A. Gide). Un mauvais tableau ( croûte) . Tableaux religieux, d'église, d'autel. prédelle, retable. Tableau figuratif. 1. marine, nature morte, paysage, portrait. Tableau abstrait, non figuratif. Tableau de maître. Tableau de musée, digne d'un musée. La reproduction d'un tableau. Il y a une ombre au tableau. Exposer ses tableaux. Marchand de tableaux. Galerie de tableaux. Amateur, collectionneur de tableaux. Accrocher, pendre un tableau au mur, à une cimaise. Faire encadrer un tableau. Par ext. Image encadrée (lithographie, reproduction, gravure).
2(1838) TABLEAU VIVANT : spectacle constitué d'un groupe de personnes disposées sur la scène de manière à reproduire ou à évoquer un tableau célèbre; groupe de personnages immobiles.
3(1889) Fig. VIEUX TABLEAU : vieille coquette « peinte », fardée. Vieillard ridicule.
4(XVIe) Fig. Image, scène réelle qui évoque une représentation picturale. La plaine « Dont le tableau changeant se déroule à mes pieds » (Lamartine). « L'étonnante mélancolie de ce tableau » (Chateaubriand). Fam. et iron. Vous voyez d'ici le tableau ! la scène.
♢ TABLEAU DE CHASSE : ensemble des animaux abattus, rangés par espèces. Fig. Ensemble de succès. Aviateur qui a un beau tableau de chasse, qui a abattu beaucoup d'avions ennemis. Le tableau de chasse d'un Don Juan, ses conquêtes féminines.
5(1612) Description ou évocation imagée, par la parole ou par écrit. image, récit. « Quel tableau Bourdaloue ne fait-il point de l'ambition ! » (Chateaubriand). Brosser un tableau de la situation, en faire une rapide description. Faire un tableau optimiste d'une situation. Loc. Pour achever le tableau : pour comble.
Tableau clinique.
6(1842) Subdivision d'un acte qui correspond à un changement de décor, au théâtre. Drame, opérette en vingt tableaux.
IIPanneau plat.
1(taveliau 1351) Panneau destiné à recevoir une inscription, une annonce; par ext. Cadre de bois où l'on affiche une feuille d'avis, etc. Tableau d'affichage. Tableau indicateur. Tableau des départs, des arrivées, dans une gare.
(1835) TABLEAU NOIR et absolt TABLEAU : panneau (noir à l'origine, vert foncé ou blanc) sur lequel on écrit à la craie ou au feutre dans une salle de classe. Écrire au tableau. Élève X, au tableau ! Tableau aimanté.
2(XVIe) Techn. Parois latérales encadrant une baie de porte ou de fenêtre. Tableau ou tableau de baie : partie de l'épaisseur du mur entre la feuillure et le parement extérieur.
3(1701) Mar. Partie plate de la poupe (d'un navire en bois). Le tableau portait le nom du navire.
4(XVIIIe) Vx À certains jeux d'argent, Surface, emplacement où l'on mise. Mod. Loc. Jouer, miser sur les deux tableaux, sur tous les tableaux : se ménager un intérêt dans deux partis, deux côtés opposés, afin de ne pas perdre. « Gagner à tout coup, tantôt sur l'un, tantôt sur l'autre tableau » (Montherlant).
5(1890) Support plat réunissant plusieurs objets ou appareils. Le tableau des clés, dans un hôtel.Électr. Support des appareils de commande, de mesure d'un réseau électrique. Tableau de distribution. Tableau indicateur. Tableau d'une installation téléphonique. Tableau de commande (d'un appareil ménager : cuisinière, machine à laver, lave-vaisselle, sèche-linge, etc.). Tableau de contrôle (d'une machine, d'une installation, d'un réseau),réunissant les appareils de commande, de réglage et de sécurité.
6(1914) TABLEAU DE BORD : panneau où sont réunis les instruments de bord. Tableau de bord d'un avion, d'une automobile, d'un bateau à moteur. Les voyants d'un tableau de bord. Fig. Le tableau de bord de l'économie.
IIICe qui est écrit sur un tableau.
1(1549) Liste par ordre des personnes appartenant à une compagnie, à un corps. Tableau de l'ordre des avocats. Inscription au tableau; être rayé du tableau. Tableau d'avancement : liste des personnes prévues pour un avancement hiérarchique, par ordre de préférence. — Tableau d'honneur : liste des élèves les plus méritants. Être inscrit au tableau d'honneur.
Liste de prescriptions, de renseignements, affichée ou consultable. Tableau de service. Tableau de marche des trains.
2(v. 1790) Série de données, de renseignements, disposés en lignes et en colonnes, d'une manière claire et ordonnée, parfois figurée, pour faciliter la consultation. Les tableaux d'un inventaire, d'une comptabilité ( bilan) . Tableau de prix ( tarif) . Tableau des emplois et des ressources. grille. Écon. Tableau économique d'ensemble (T. E. E.). Tableau des entrées-sorties (T. E. S.), présentant l'équilibre entre les ressources et les emplois (de biens, de services). Tableau chronologique. Tableau statistique. Données économiques présentées en tableau ( tableur) . Tableau généalogique. Tableau des conjugaisons. Tableau synchronique, synoptique. table (III, 2o). Tableau de Boole : table de vérité. — Pharm. Tableau A, B, C : listes où sont répartis les médicaments dangereux, toxiques et stupéfiants, uniquement délivrés sur ordonnance. Médicament inscrit au tableau C.

tableau nom masculin (de table) Support mural d'écriture, sur la surface duquel on écrit avec un morceau de craie ou un feutre. (On dit aussi tableau noir.) Support mural destiné à recevoir divers objets : Accrocher sa clé au tableau. Panneau destiné à recevoir des inscriptions, des renseignements : Tableau des horaires de trains. Œuvre picturale exécutée sur un support préparé à cet effet (panneau de bois ou d'autre matériau ou toile tendue sur un châssis), en général présentée dans un cadre. Ce qui s'offre à la vue et qui est susceptible de provoquer certaines impressions : La mère avec son enfant forment un tableau touchant. Description orale ou écrite évoquant une situation : Il a fait un tableau pessimiste de la situation internationale. Disposition graphique permettant l'inscription de données ; les données elles-mêmes : Remplir un tableau. Tableau des temps de pose pour la photographie. Bâtiment Chacun des deux côtés verticaux d'une embrasure, et spécialement de la partie de cette embrasure comprise entre le dispositif de fermeture de la baie et le nu extérieur du mur. (On dit aussi tableau d'embrasure.) Droit Liste des membres d'un ordre professionnel. Électricité Ensemble comprenant l'appareillage destiné à commander des dispositifs électriques ou à en contrôler l'état. (On distingue les tableaux de contrôle, placés chez les abonnés et les tableaux de distribution disposés dans les centrales et les sous-stations.) Imprimerie Composition, encadrée ou non, comportant des chiffres et/ou des textes et divisée en colonnes. Informatique Ensemble structuré d'informations organisées séquentiellement dans la mémoire d'un ordinateur, chaque élément étant repérable par son numéro d'ordre ou indice. Jeux Division d'une table de jeu sur laquelle les joueurs déposent leurs enjeux. Marine Partie plane et quasi verticale qui forme l'arrière des canots et de certains petits voiliers. Dans la marine ancienne, partie supérieure, plane, de l'arrière des navires. Mathématiques Ensemble d'éléments disposés selon des lignes et des colonnes ou, de façon équivalente, dans les cases d'un rectangle quadrillé. Théâtre Subdivision d'un acte, marqué par un changement de décor. ● tableau (citations) nom masculin (de table) Marcel Duchamp Blainville, Seine-Maritime, 1887-Neuilly-sur-Seine 1968 Ce sont les regardeurs qui font les tableaux. Marchand du sel Le Terrain vague Jules Huot de Goncourt Paris 1830-Paris 1870 et Edmond Huot de Goncourt Nancy 1822-Champrosay, Essonne, 1896 Ce qui entend le plus de bêtises dans le monde est peut-être un tableau de musée. Idées et sensations Henri Matisse Le Cateau-Cambrésis 1869-Nice 1954 On laisse toujours trop de tableaux […] Un peintre n'a vraiment d'ennemis sérieux que ses mauvais tableaux. Cité par Louis Aragon dans Henri Matisse, roman Gallimard Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière Paris 1622-Paris 1673 Elle fait des tableaux couvrir les nudités, Mais elle a de l'amour pour les réalités. Le Misanthrope, III, 4, Célimène Pablo Ruiz Picasso Málaga 1881-Mougins 1973 Auparavant […] un tableau était une somme d'additions. Chez moi, un tableau est une somme de destructions. Conversations avec Christian Zervos, 1935 in Cahiers d'art Pablo Ruiz Picasso Málaga 1881-Mougins 1973 Je fais un tableau, ensuite je le détruis. Mais à la fin du compte rien n'est perdu. Le rouge que j'ai enlevé d'une part se trouve quelque part ailleurs. Conversations avec Christian Zervos, 1935 in Cahiers d'art Pablo Ruiz Picasso Málaga 1881-Mougins 1973 Un tableau ne vit que par celui qui le regarde. Cité par Jean Leymarie dans Picasso, métamorphoses et unité Skira ● tableau (expressions) nom masculin (de table) Jouer, miser sur les deux tableaux, sur tous les tableaux, ménager les intérêts de deux parties adverses pour être sûr d'obtenir des avantages quel que soit le vainqueur. Pour achever le tableau, pour comble. Tableau de chasse, présentation sur le sol, après une chasse, de toutes les pièces de gibier abattues, rangées par catégories ; ensemble des avions ennemis abattus par un pilote de chasse ; ensemble des conquêtes amoureuses de quelqu'un (familier). Tableau d'honneur, récompense donnée chaque trimestre aux meilleurs élèves d'une classe ; classement parmi les éléments les plus méritants, les plus performants d'un groupe. Familier. Vieux tableau, personne âgée, en particulier femme âgée et exagérément fardée. Familier. Vous voyez (d'ici) le tableau !, vous vous représentez la scène. Tableau de bord, synonyme de planche de bord. Tableau de bord, élément de la planche de bord se trouvant devant le conducteur et portant les appareils de contrôle ; ensemble de ces appareils. Tableau horaire, dans l'indicateur des trains, ensemble des renseignements horaires concernant une relation donnée. Tableau économique d'ensemble (T.E.E.), tableau synthétique des comptes de la nation qui retrace, pour une année donnée, l'ensemble des opérations effectuées par les différents agents économiques. Tableau entrées-sorties (T.E.S.), nouvelle dénomination, dans la comptabilité nationale française, des tableaux d'échanges interindustriels (T.E.I.), retraçant les flux d'achats-ventes entre branches d'activité économique pour une année donnée. Tableau des opérations financières (T.O.F.), tableau réunissant, au cours de la période envisagée (en principe annuelle), l'ensemble des données statistiques disponibles concernant les créances et les dettes des agents économiques. Tableau de bord, ensemble d'indicateurs (statistiques, graphiques et renseignements de tout genre) permettant dans une entreprise de vérifier la bonne marche des différents services et d'en assurer le pilotage. Tableau clinique, ensemble des signes et symptômes observés sur un malade. Tableau A, tableau B, tableau C, listes officielles des substances vénéneuses comprenant les substances, préparations et médicaments destinés à la médecine humaine ou vétérinaire et qui ne peuvent être délivrés que sur ordonnance. Tableau vivant, disposition de personnages immobiles sur une scène évoquant une peinture ou une sculpture. ● tableau (synonymes) nom masculin (de table) Familier. Vous voyez (d'ici) le tableau !
Synonymes :

tableau
n. m.
aA./a
d1./d Ouvrage de peinture exécuté sur un panneau de bois, sur un morceau de toile tendu sur un châssis, etc. Un tableau de Manet.
d2./d Scène, spectacle qui attire le regard, qui fait impression. Un charmant tableau.
d3./d Tableau de chasse: ensemble des pièces abattues au cours d'une partie de chasse, disposées avec symétrie.
d4./d Tableau vivant: scène historique ou mythologique figurée par des personnes d'après un tableau ou une mise en scène réglée.
d5./d Représentation, évocation par un récit oral ou écrit. Faire, brosser le tableau de la vie des paysans.
d6./d THEAT Subdivision d'un acte, correspondant à un changement de décor. Une pièce en trois actes et dix tableaux.
aB./a
rI./r
d1./d Tableau noir ou, absol., tableau: panneau sur lequel on écrit à la craie, dans une classe, un amphithéâtre, etc.
d2./d Panneau, cadre qu'on fixe au mur pour y afficher des actes publics, des renseignements, des avis. Tableau d'affichage.
d3./d TECH Panneau sur lequel sont regroupés des dispositifs, des appareils de mesure, de contrôle et de signalisation. Tableau de bord d'un véhicule.
rII./r Liste, ensemble de données réunies sur un tableau (sens B, I, 2).
d1./d Liste des personnes composant une compagnie, un ordre, un corps. Tableau de l'ordre des avocats.
Tableau d'avancement, indiquant l'ordre selon lequel se fera l'avancement du personnel.
d2./d Ensemble de renseignements regroupés et ordonnés de manière qu'on puisse les lire. Tableau synoptique, chronologique. Tableau des verbes irréguliers. (Luxembourg) Tableau d'horaires.
|| FIN Tableau de bord: ensemble d'informations réunies périodiquement, qui facilitent la gestion d'un service, d'une entreprise.
|| ECON Ensemble ordonné de données comptables ou statistiques considérées comme caractéristiques de relations économiques. Tableau entrées-sorties.
|| MED, PHARM Tableaux A, B, C, dans lesquels sont classés les médicaments dont la prescription est réglementée.
|| CHIM Tableau de la classification périodique des éléments: V. élément (encycl.).

⇒TABLEAU, subst. masc.
I. A. — 1. Œuvre picturale réalisée sur un support autonome préparé spécifiquement à cet effet (panneau rigide, toile tendue sur un châssis). Tableau historique; tableau de genre; encadrer, restaurer un tableau; exposition, galerie de tableaux; marchand de tableaux. Tantôt il [l'artiste] pensait à son modèle; tantôt à ses mélanges, à ses huiles, à ses tons (...) Mais ces attentions si indépendantes s'unissaient nécessairement dans l'acte de peindre; et ces moments distincts, épars, suivis, repris, suspendus, échappés, devenaient tableau devant lui (VALÉRY, Tel quel I, 1941, p. 13):
1. Déjà, au Petit Palais, dans certains regards stupides, je voyais Raphaël, Le Titien, Giorgione, Le Tintoret s'anéantir. Cela nous console de ce qu'on ne puisse presque rien contre leur lente destruction. Les restaurateurs de tableaux leur sont plus fatals que tout le reste (...). Là où les chimistes américains ont passé, rien ne demeure de la vibration du génie. Le Nouveau Monde achète à l'Ancien des chefs-d'œuvre et lui renvoie des cadavres.
MAURIAC, Journal 2, 1937, p. 163.
Tableau d'autel. Haut tableau qui domine l'autel (dans une église). Le Poussin (...) alloit à Rome de monastère en monastère, peignant des tableaux d'autel pour prix de l'hospitalité qu'il recevoit (CHATEAUBR., Génie, t. 2, 1803, p. 550).
Tableau de chevalet. Tableau de dimension réduite. Son Christ entre les larrons [de Paul Véronèse] n'est qu'un tableau de chevalet, mais toutes les qualités de la peinture monumentale s'y trouvent (GAUTIER, Guide Louvre, 1872, p. 82).
Vieilli
Tableau mécanique. Synon. de tableau mouvant. (Ds HAVARD 1890).
Tableau-horloge, tableau-pendule. Tableau où l'on a incrusté une pendule là où le tableau reproduit un cadran. Un goût plus récent y était représenté [dans le salon de Melle Mars] par un tableau-pendule figurant une église de village dont le clocher à cadran carillonnait les heures (Mme V. HUGO, Hugo, 1863, p. 191).
Locutions
Il y a, c'est une ombre au tableau. V. ombre1 I B. J'ai hâte (...) d'administrer aux Boches une bonne râclée qui leur ôtera l'envie de souiller plus longtemps la terre de France. Il n'y a qu'une ombre au tableau. J'avais rendu mes galons quand j'ai été versé dans l'auxiliaire et je ne sais pas malheureusement si l'on pensera à me les redonner (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1938, p. 241).
Vieux tableau (fam.). Vieille femme outrageusement fardée pour son âge; p. ext., vieillard ridicule. Il est avec ce vieux tableau qu'il promène à toutes les premières (PROUST, Swann, 1913, p. 242).
P. anal. Œuvre picturale, broderies encadrées, mosaïque représentant une scène. Tableau de fleurs, de marbre. L'ancienne basilique Vaticane (...) offrait (...) entre les colonnes et les fenêtres (...) deux rangs superposés d'immenses tableaux en mosaïques (LENOIR, Archit. monast., 1852, p. 178). Nous allons chez le pauvre homme de la haute ville qui fait des tableaux en coquilles (MICHELET, Journal, 1858, p. 417).
2. SPECTACLES
a) [Dans le drame, le mélodrame] Moment d'arrêt d'une scène créant une unité visuelle entre la disposition des personnages sur la scène et l'arrangement des décors, de façon à ce que l'ensemble donne l'illusion de former une fresque. L'apparition du tableau est liée à celle des éléments épiques dans le drame: le dramaturge ne focalise pas sur une crise, mais décompose une durée, propose des fragments d'un temps discontinu. Il ne s'intéresse pas au lent développement, mais aux ruptures de l'action (...). Au lieu du mouvement dramatique, il choisit la fixation photographique d'une scène (P. PAVIS, Dict. du théâtre, 1980, p. 394).
b) Tableau vivant ou, p. ell., tableau. Disposition des acteurs de façon à reproduire, à suggérer des tableaux célèbres ou des événements historiques; p. méton., groupe d'acteurs immobiles et figés dans une pose expressive. Trois ou quatre fêtes persanes et autres tableaux vivants (...) ça a suffi à me lancer (COLETTE, Entrave, 1913, p. 97). Le tableau vivant inaugure une dramaturgie décrivant des milieux, saisissant la vie dans sa réalité quotidienne et donnant de l'homme un ensemble d'images pathétiques à l'aide de tableaux de genre. L'immobilité, comme chez Greuze, est censée contenir en germe le mouvement (P. PAVIS, Dict. du théâtre, 1980, p. 395).
Faire tableau. Jupiter: (...) Vénus, ici, à ma droite!... Diane, à ma gauche! (...) Junon: Et moi? Jupiter: Toi! où tu voudras, dans les bras de Mars! tu feras tableau (CRÉMIEUX, Orphée, 1858, I, 6, p. 49).
c) Subdivision d'une pièce marquée par un changement à vue de décor. Porel (...) n'est plus le directeur révolutionnaire de l'automne dernier, voulant utiliser pour Germinie la rapide machination anglaise, en faire une pièce en huit ou dix tableaux sans entr'actes, coupée seulement au milieu par une demi-heure de repos (GONCOURT, Journal, 1887, p. 667-668).
B. — 1. Spectacle, scène, vue d'ensemble évoquant une œuvre picturale. C'était un tableau charmant que ces belles femmes dont les corps sveltes luisaient sous l'eau comme des statues de jaspe submergées, dans ce cadre d'arbustes et de fleurs, au milieu de cette cour entourée de colonnes peintes de couleurs éclatantes, à la pure lumière d'un ciel d'azur (GAUTIER, Rom. momie, 1858, p. 260). Rien de plus joli que les bords de la Somme (...) Mes yeux ont pris là un bain de verdure. Rien de grand, rien de sévère; mais une multitude de petits tableaux flamands qui se suivent et se ressemblent (HUGO, Fr. et Belg., 1885, p. 76).
Fam. [Pour exprimer l'ironie à la vue d'un spectacle risible, d'une situation ridicule ou embarrassante] Vous voyez d'ici le tableau! Tu vois le tableau: vingt-deux numéros sur le pavé (COLETTE, Entrave, 1913, p. 99).
Quel tableau! Quelle situation! Si j'étais de l'honorable assemblée [l'Académie], j'aimerais à le voir [Baudelaire] assis entre Villemain et Nisard! Quel tableau! Faites cela! Nommez-le! Ce sera beau (FLAUB., Corresp., 1862, p. 10).
P. ell. Tableau! Tout d'un coup, je dis: « Ah! ce Voltaire, quel génie! » (...) je me retourne. La mère supérieure était là, je ne l'avais pas entendue entrer. Tableau! Elle ne m'a pas envoyée au jardin, non, elle m'a renvoyée (PAILLERON, Monde où l'on s'ennuie, 1869, I, 11, p. 45).
Tableau (de chasse). Exposition du gibier abattu rangé par espèces, après une partie de chasse; p. méton., ensemble du gibier abattu. Nous devions faire, ce jour-là, un « tableau » mémorable. Le Craonnais (...) est resté giboyeux (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 67).
P. anal. Avions abattus par un pilote (lors d'un conflit). J'ai surtout à mon tableau des coucous plutôt inoffensifs, et pas un seul avion de chasse (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1938, p. 259). Conquêtes féminines. Don Juan IIétait un chasseur. Il aimait son adresse. Tant de pièces au tableau. Tant d'infaillibles coups (VALÉRY, Mauv. pens., 1942, p. 182).
2. Description imagée, évocation pittoresque et pertinente faite oralement ou par écrit. Brosser, composer, faire un tableau; tableau idyllique; tableau de mœurs, de la société; noircir le tableau. Elle revenait à la peinture de ces tableaux [des habitudes de son amant], comme un artiste qui, accusant la ressemblance, par une minutieuse juxtaposition de traits et de touches, ne sait plus quelquefois où s'arrêter (CARCO, Rien qu'une femme, 1924, p. 123):
2. Si j'avais voulu faire un tableau de la Résistance, il serait inexact et incomplet puisque je ne mets en scène ni les maquisards ni les saboteurs des usines (entre autres exemples), qui furent parmi les plus purs et les plus désintéressés héros de la Résistance.
VAILLAND, Drôle de jeu, 1945, p. 5.
Pour achever le tableau. Pour comble. Ce qui se passait à Maillebois n'achevait-il pas le tableau? cette mademoiselle Rouzaire, acquise aux prêtres et aux moines (...) remplissant si bien le rôle abêtissant des bonnes sœurs, que la congrégation avait jugé inutile d'installer à Maillebois une école pour les filles! (ZOLA, Vérité, 1902, p. 35).
3. Description rapide, concise. Tableau économique, politique. Je fis le tableau en quatre mots: la Constitution jetée au ruisseau; l'Assemblée menée à coups de crosse en prison (HUGO, Hist. crime, 1877, p. 147).
II. — Surface plane.
A. — 1. a) Support plan vertical destiné à recevoir des informations, des renseignements, des inscriptions. Il se dressait de toute la hauteur de sa petite taille devant le tableau où les points des joueurs étaient marqués (A. FRANCE, Jocaste, 1879, p. 9). [Dans une gare] le tableau des passages [est] le tableau des différents itinéraires à considérer (BRICKA, Cours ch. de fer, t. 2, 1894, p. 362).
b) Surface plane, généralement entourée d'une bordure où sont affichés avis, communiqués, nouvelles, etc. Tableau d'affichage. (Dict. XIXe et XXe s.).
Spécialement
THÉATRE. Panneau sur lequel est affiché le répertoire du lendemain, l'ordre et l'heure des répétitions. Le plan de travail permet en outre au Régisseur général d'établir avec l'assistant réalisateur un tableau de travail. Prévision des horaires, personnages, costumes, accessoires, etc. (COHEN-SÉAT, Essai princ. philos. cin., 1946, p. 205).
HIPP. Panneau où sont affichés les résultats d'une course. Dans les coups de soleil qui tombaient entre deux nuées, tout flambait brusquement, la pelouse (...), la piste encore vide, avec la guérite du juge, le poteau d'arrivée, les mâts des tableaux indicateurs (ZOLA, Nana, 1880, p. 1376).
2. Tableau noir ou, absol., tableau. Panneau mural ou reposant sur un chevalet, sur lequel on écrit à la craie (panneau noir ou vert foncé) ou au feutre (panneau blanc). Je retrouve dans ma mémoire le bureau sur lequel j'ai passé, accoudé, de longues heures d'étude; et le tableau noir sur lequel j'écrivais fiévreusement, avant l'examen, les formules compliquées de la mécanique et de l'astronomie (LOTI, Mon frère Yves, 1883, p. 152). Il nous distribue d'autres feuilles pour l'épreuve d'écriture et s'en va mouler au tableau noir, d'une « belle main », quatre vers (COLETTE, Cl. école, 1900, p. 197).
Aller, monter, passer au tableau. Être interrogé. (Dict. XXe s.).
P. anal.
Panneau de feutre ou aimanté sur lequel on plaque des lettres, des figurines, des maquettes. Tableau de feutre; tableau magnétique. (Ds D. D. L. 1976).
♦ Cahier de feuilles de papier fixé sur un panneau, un chevalet. (Ds GDEL).
3. Spécialement
a) MAR. Partie plane de la poupe d'un navire; partie plane verticale ou légèrement inclinée terminant l'arrière des canots, de certains voiliers. Tableau arrière; canot, yacht à tableau. Le canot [des navires de commerce] est muni d'un mât de tapecul placé contre le tableau (GALOPIN, Lang. mar., 1925, p. 88). Le bâtiment (...) évoquait l'idée d'un bateau de plaisance (...) assurément capable de tenir la haute mer (...). Le tableau d'arrière ne portait ni nom ni trace aucune de l'immatriculation nautique (GRACQ, Syrtes, 1951, p. 77).
Tableau de quille. Partie inférieure de la quille, sous les deux râblures. Dans les navires en bois (...) la distance comprise entre le trait inférieur de râblure et le dessous de la quille porte le nom de tableau de quille (CRONEAU, Constr. nav. guerre, t. 1, 1892, p. 11).
b) ARCHIT. Parois latérales d'une baie (de porte ou de fenêtre) comprise entre la feuillure et le parement de la façade. Cette maison, située entre cour et jardin, semble avoir été un caprice de bourgeois enrichi, sous Louis XIV (...) les tableaux en briques rouges rappellent les côtés des écuries à Versailles (BALZAC, Pts bourg., 1850, p. 7). [Les persiennes] qui se développent dans les tableaux de la baie sont peintes sur place (ROBINOT, Vérif., métré et prat. trav. bât., t. 6, 1930, p. 16).
P. anal. ,,Face verticale d'une baie sans fermeture`` (NOËL 1968).
c) JEUX. Surface, partie d'une table de jeu sur laquelle les joueurs déposent leurs enjeux. Nous avons (...) failli nous brouiller parce qu'à une partie au cercle (...) je me permis de plaisanter à haute voix. Il prétendit que j'avais porté la guigne au tableau (BOURGET, Physiol. amour mod., 1890, p. 245).
Loc. fig. Gagner, jouer, miser sur les deux tableaux, sur tous les tableaux. S'organiser pour tirer un avantage quelle que soit l'issue d'une affaire. Vous vous vendez à un homme, et puis vous le regrettez (...). Vous voulez alors tricher, tromper, gagner sur tous les tableaux. Il vous faut encore l'amour (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 350). Il joue sur les deux tableaux: l'orgueil et le désespoir (QUENEAU, Enf. du limon, 1938, p. 170).
d) TYPOGR. Composition comportant des chiffres ou un texte, divisée en colonnes séparées par des filets, et généralement entourée d'un cadre. [Les garnitures] remplacent les blancs des colonnes dans les tableaux (É. LECLERC, Nouv. manuel typogr., 1932, p. 68).
B. — 1. Support plat sur lequel sont regroupés divers objets ou appareils. Tableau de clés. Lecouvreur couchait dans le bureau. Au-dessus de sa tête était posé un tableau électrique avec les fusibles, l'horlogerie du compteur, une lampe-témoin pour chaque chambre (DABIT, Hôtel Nord, 1929, p. 43).
2. Support comprenant des appareils de commande, de contrôle d'un dispositif électrique. Tableau de distribution, de couplage. On disposera les cuves [d'électrolyses] (...) près d'un mur et parallèle à celui-ci; on aura ainsi toute facilité pour installer (...) les tableaux portant les rhéostats et les appareils de mesure (GASNIER, Dépôts métall., 1927, p. 304).
INFORMAT. Tableau de commande. ,,Panneau sur lequel sont fixés des commutateurs, voyants, appareils de mesures, etc., servant à un opérateur pour diriger les opérations et les fonctions d'une machine`` (LE GARFF 1975).
MAR. Tableau principal. ,,Tableau unique sur lequel sont rassemblés les appareils de surveillance, de couplage, de sécurité et de manœuvre nécessaires à l'installation électrique du bord`` (GRUSS 1952). Tableau secondaire. ,,Tableau alimenté par un départ du tableau principal et desservant les appareils d'une tranche du navire`` (GRUSS 1952).
Tableau de bord. Panneau regroupant les instruments de bord qui permettent à un pilote, à un conducteur de s'assurer du bon état de marche d'un véhicule. Tableau de bord d'un avion, d'une automobile, d'un véhicule à moteur. Le couteau me gênait et je l'ai fourré dans le petit casier qui se trouve à droite du tableau de bord (SIMENON, Vac. Maigret, 1948, p. 181). V. bord ex. 10.
ÉQUIP. MÉNAGER. Tableau de bord, de commande. Panneau étroit où sont regroupés les dispositifs de commande d'un appareil ménager. Tableau de commande, de bord d'une cuisinière, d'un lave-vaisselle, d'une machine à laver. (Dict. XXe s.).
III. A. — [À propos de pers.] Liste par ordre des personnes appartenant à un corps, à une compagnie, à une profession. Tableau de l'ordre des avocats; inscription au tableau; être rayé du tableau. Licencié en droit depuis cinq ans, il avait fait son stage à Paris pour être avocat; mais des circonstances inconnues (...) l'avaient empêché de se faire inscrire au tableau des avocats de Paris (BALZAC, Pts bourg., 1850, p. 55).
Tableau d'avancement. Liste, dressée périodiquement, des fonctionnaires d'une administration déterminée, retenus pour être promus à un échelon ou à un grade supérieur. Pour qu'un officier de l'état-major de l'armée figure au tableau d'avancement, il faut qu'au moins un officier plus jeune de grade que lui et venant des corps de troupe soit mis au tableau (CLEMENCEAU, Vers réparation, 1899, p. 139). [Les inspecteurs généraux] sont choisis parmi les conservateurs de classe exceptionnelle, les conservateurs en chef ou les conservateurs inscrits au tableau d'avancement pour le grade de conservateur en chef (Encyclop. éduc., 1960, p. 354).
ADMIN. MILIT. Tableau de concours. Tableau sur lequel figure le nom des militaires proposés pour une décoration. Établissement du tableau de concours. [Le] secrétaire d'État à la Guerre (...) établit en juin un tableau de concours publié au Journal officiel. Sauf le cas de propositions exceptionnelles les nominations et promotions n'ont lieu qu'au 1er janvier et au 14 juillet (LUBRANO-LAVADERA, Législ. et admin. milit., 1954, p. 112).
HIST. DE L'ÉDUC. Tableau d'honneur. Liste des meilleurs élèves de chaque classe qui était établie périodiquement par les enseignants. Votre zéro de conduite sera accompagné d'un rapport au préfet des études. (...) cette mauvaise note et ce rapport, c'était pour lui l'exclusion du tableau d'honneur,une retenue, et enfin la perte du prix d'excellence, et la ruine de sa carrière scolaire! (LARBAUD, F. Marquez, 1911, p. 75).
SPORTS. Haut, bas du tableau. Beaucoup de bonnes équipes dans le haut du tableau (Tennis et Golf, 1er juill. 1933, p. 13 ds GRUBB Sports 1937, p. 72).
HIST. [Pendant la Révolution] Tableau civique. Liste des citoyens ayant prêté le serment civique. Nul ne peut être électeur et n'est éligible dans les assemblées primaires, lorsqu'il a accompli sa vingt-cinquième année, s'il n'a été inscrit sur [le] tableau civique (GAUTIER, Dict. de la Constitution, 1791 ds QUEM. DDL t. 11).
B. — 1. Série d'informations, de données disposées de façon claire et systématique et permettant une consultation rapide et globale. Lire, consulter un tableau; tableau des temps de pose; tableau chronologique, statistique, synoptique; tableau des conjugaisons. Je présenterai ce tableau de Beauzé (...) renfermant vingt articulations simples et distinctes (DESTUTT DE TR., Idéol. 2, 1803, p. 373).
LOG. Tableau de Boole. Synon. de table de vérité (v. table III B).
CHIM. Tableau de Mendeleïev. Représentation des éléments chimiques disposés selon leurs poids atomiques. Les propriétés semi-conductrices (...) de certains oxydes et d'autres composés, en particulier des combinaisons entre éléments des groupes III et V du tableau de Mendéléev (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 310). Tableau périodique des éléments.
INFORMAT. ,,Ensemble structuré d'informations organisées séquentiellement dans la mémoire d'un ordinateur`` (GDEL).
2. Description précise, série d'informations classées. Au cours de l'alcoolisme chronique, des accidents aigus peuvent se manifester (...) réalisant le tableau classique du delirium tremens (CODET, Psychiatrie, 1926, p. 46).
En partic. Tableau clinique. Description précise d'une série d'états pathologiques qui caractérisent une maladie. Le tableau clinique par lequel se traduisent ces lésions [l'état vermoulu du cortex cérébral, l'état criblé de la substance blanche, la dilatation périvasculaire isolée des vaisseaux lenticulo-striés] est non moins spécial: il s'agit d'hémiplégie apparaissant brusquement, mais souvent sans ictus (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 250).
ÉCON. Tableau de bord, de marche. Ensemble des informations statistiques, graphiques et des différentes données relatives au fonctionnement d'une unité économique, destiné à en éclairer la surveillance et la conduite. L'institution peut aussi préparer l'exécution d'ambitions plus grandes: la collecte et le traitement (...) de tous les types de renseignements nécessaires à l'établissement des modèles économiques de développement et des tableaux de bord de la politique économique conjoncturelle (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 151).
PHARM. Tableau A, B, C. Liste officielle des substances toxiques (A), des stupéfiants (B), des produits dangereux (C) soumis à des dispositions strictes et spécifiques quant à la conservation, à la prescription et à la délivrance à des utilisateurs (d'apr. Méd. Biol. t. 3 1972).
REM. 1. Tableaumanie, subst. fém. Passion maniaque pour la peinture, les tableaux. On peut y placer [dans le salon] quelques tableaux d'histoire, ou de monuments, ou de paysages; mais il faut éviter la confusion pour ne pas avoir l'air de donner dans la tableaumanie (L'Art de plaire et de fixer ou Conseils aux femmes, Bruxelles, Lacrosse, 1822, p. 84 ds QUEM. DDL t. 16). 2. Tableauter, verbe intrans., impr. Composer des tableaux. (Dict. XXe s.). 3. Tableauterie, subst. fém., hapax. Abîme entre l'artiste et les masses. Il est revenu de tous ces bas-fonds (...). Toute sa tableauterie me dégoûte (RENARD, Journal, 1895, p. 261). 4. Tableautier, subst. masc., impr. ,,Ouvrier spécialisé dans la composition des tableaux`` (COSTON, A. B. C. journ., 1952, p. 199). 5. Tableur, subst. masc., informat. ,,Programme de création et de manipulation interactives de tableaux numériques visualisés`` (LUCA Micro-informat. 1984).
Prononc. et Orth.:[tablo]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. A. 1. Ca 1280 tabliau « cible (pour le javelot) » (ADENET LE ROI, Cleomadés, éd. A. Henry, 15992); 2. 1351 taveliaus « panneau de bois destiné à recevoir des annonces » (Lille, ap. LA FONS, Gloss. ms., Bibl. Amiens ds GDF. Compl.); 1363 tablel (Lettre de Remission ds DU CANGE t. 8, p. 4b, s.v. tablettes); 3. dernier tiers XIVe s. tabliau« panneau de bois sur lequel les enfants écrivent » (Le Livre des Métiers, éd. J. Gessler, I, p. 18); 4. a) 1527 mar. « pont d'un navire » (SEYSSEL, trad. Thucydide, VII, 12 ds HUG.); b) 1701 id. « partie plane de l'arrière d'un bateau, où figure le nom de celui-ci » (FUR.); 5. 1560 archit. « partie de l'encadrement d'une baie de fenêtre ou de porte » (Concession d'A. Paré à J. Paré des ouvertures d'une maison sise rue de l'Hirondelle ds HAVARD 1890); 6. 1784 « à certains jeux d'argent, emplacement où l'on mise » (DIDEROT, Promen. sceptique ds LITTRÉ); 7. 1808 typogr. « composition entourée d'un cadre » (BOISTE); 8. 1890 « emplacement, support réunissant plusieurs objets ou appareils » tableau de distribution; tableau indicateur ou tableau d'appartement (Lar. 19e Suppl.); spéc. 1905 « dans une automobile, panneau où sont réunis les instruments de bord » (La Vie automobile, p. 3 ds QUEM. DDL t. 14). B. 1. 1549 « feuille sur laquelle les noms des personnes qui composent une compagnie sont inscrits dans un certain ordre » (EST.); d'où a) 1649 ordre du tableau (G. PATIN, Lettres, t. 1, p. 193); 1888 tableau d'avancement (COURTELINE, Train 8 h. 47, p. 12); b) 1791 tableau civique (GAUTIER, loc. cit.); 2. 1783 « feuille sur laquelle des matières didactiques sont rédigées pour être vues d'un coup d'œil » (L. MERCIER, Tableau de Paris, t. 4, p. 131). II. A. 1328 tableau d'or (Inventaire de la royne Clémence ds LABORDE 1872). B. 1355 tablel « œuvre picturale exécutée sur un support rigide » (Arch. nat., KK 8, fol. 201 ds GAY); d'où 1. 1667 loc. fig. c'est une ombre au tableau (v. ombre1); 2. a) 1889 « vieille femme fardée » (LARCH. Nouv. Suppl., p. 234); b) 1758 terme de théâtre (DIDEROT, De la Poésie Dramatique, p. 272). C. 1. 1559 « ensemble d'images qui évoque une représentation picturale » (RONSARD, Second livre des Meslanges, 112, éd. P. Laumonier, t. 10, p. 106); 2. 1612 « évocation imagée par la parole » (P. DE LANCRE, Tableau de l'inconstance des mauvais anges et démons). D. 1842 « subdivision d'un acte » (REYBAUD, J. Paturot, p. 72). Dér. de table; suff. -eau. Fréq. abs. littér.:8 083. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 14 317, b) 12 399; XXe s.: a) 11 598, b) 8 538.
DÉR. Tableaumane, subst. masc., vx. Amateur passionné de peinture au point d'en paraître maniaque. Le vieux tableaumane connaissait bien les lois de la peinture! Selon lui, les chefs-d'œuvre avaient une vie qui leur était propre, ils étaient journaliers, leur beauté dépendait de la lumière qui venait les colorer; il en parlait comme les Hollandais parlaient jadis de leurs tulipes (BALZAC, Cous. pons, 1847, p. 135). — [tabloman]. — 1re attest. 1847 id.; de tableau, élém. formant -mane2.
BBG. — Archit. 1972, p. 79, 230. — BALL (R. V.). Nouv. dat. pour le vocab. de l'automob. Fr. mod. 1975, t. 43, p. 55. — DARM. Vie 1932, p. 47. — QUEM. DDL t. 17 (s.v. tableau-clou).

tableau [tablo] n. m.
ÉTYM. 1285, tabliau « panneau de bois, de métal… portant des inscriptions, des images »; tablel « cible », v. 1280; de table.
———
I
1 (1355, « toile pour peinture »). Œuvre picturale ( Peinture) exécutée sur un support rigide et autonome ( Panneau, toile). || Tableau de chevalet. || Tableau à plusieurs volets. Diptyque, triptyque. || Tableau sur bois, toile, carton, isorel, etc. || Tableau peint à l'huile, à la gouache, au pastel. || Enduit, encollage, couleur, glacis, repeints, vernis… d'un tableau. || Champ, face peinte d'un tableau. || Châssis de bois d'un tableau sur toile.Patine, crasse d'un tableau. || Tableau embu ( Emboire). || Nettoyer, restaurer, revernir un tableau. || Désentoiler, rentoiler, maroufler un tableau.Faire un tableau. Peindre, peintre (→ Motif, cit. 9). || « Un tableau est un espace à émouvoir » (→ Durée, cit. 5). || Tableaux dans un atelier (cit. 11). || Esquisses (cit. 1) d'un tableau.Contempler, regarder un tableau (→ Autre, cit. 35; dissiper, cit. 16; juste, cit. 19). || Un bon tableau (→ Élément, cit. 2). || Un mauvais tableau ( Croûte).Tableau de genre, d'histoire (cit. 35). || Tableau de nature (cit. 72) morte (vieilli) : une nature morte. Paysage (cit. 7), portrait (cit. 4), vue. || Tableaux religieux, d'église, d'autel. Prédelle, retable. || Tableau servant d'ex-voto. || Tableau d'enseigne. || Tableau décoratif, en trompe-l'œil ( aussi Diorama, panorama; transparent).Style d'un tableau. || Tableau réaliste, fantastique (cit. 4). || Sujet, motif (cit. 8) de tableau. || Tableau abstrait, non figuratif.Tableau ancien, de primitif (II., 2.). || Tableau moderne. || Tableau de maître (→ Précieux, cit. 1), d'anonyme. || Tableau de musée (cit. 4), digne d'un musée.
Exposer ses tableaux. || Marchand de tableaux. || Collection, galerie, exposition de tableaux. || Amateur, collectionneur de tableaux. || Faire expertiser, estimer un tableau.Accrocher, pendre un tableau au mur, à une cimaise (cit. 1). || Le tableau et son cadre. || Faire encadrer un tableau. || Tableau sous verre (→ Sous-verre). || Tableau fixé sous verre.Acheter la, une reproduction d'un tableau.
1 Des portraits séparés, quelle que soit leur perfection, ne peuvent former un tableau. Le sentiment particulier peut seul donner l'unité, et elle ne s'obtient qu'en montrant seulement ce qui mérite d'être vu.
E. Delacroix, Journal, 22 févr. 1860 (→ aussi Fête, cit. 17).
2 Un tableau est une machine dont tous les systèmes sont intelligibles pour un œil exercé; où tout a sa raison d'être, si le tableau est bon; où un ton est toujours destiné à en faire valoir un autre; où une faute occasionnelle de dessin est quelquefois nécessaire pour ne pas sacrifier quelque chose de plus important.
Baudelaire, Curiosités esthétiques, Salon de 1846, IV.
2.1 À un certain degré de luxe les gens riches achètent aussi des tableaux, parce qu'un hôtel dont le vestibule est toujours occupé par cinq ou six valets de pied en livrée et qui comporte plusieurs salles à manger, donne une impression de luxe trop grossier s'il n'y a pas quelques tableaux. Et aussi parce que, quand les gens riches n'ont plus rien à ajouter à leur luxe, c'est assez amusant, si l'on est intelligent, d'apprendre à s'y connaître en tableaux, d'en acheter, d'en échanger et de dire au marchand qui vous les vend quand on y a amené un ami : « N'est-ce pas, celui-là, c'est moi qui l'ai déniché » (…)
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 891.
3 Il est des tableaux immobiles comme une eau dormante, où se mirent des reflets limpides et que rien ne menace de troubler. Il en est d'autres, où la caresse du pinceau crée une animation aussi discrète qu'une respiration retenue. Il en est qui craquent de toutes parts comme le sol sous la poussée irrésistible d'un séisme. Il en est qui halètent ou bouillonnent ainsi qu'un torrent emporté par son courant, brisé sur les récifs, brassé par ses tourbillons.
René Huyghe, Dialogue avec le visible, p. 204.
4 (…) dans les tableaux, l'irréalité de la troisième dimension entraîne de soi l'irréalité des deux autres. Ainsi la distance des personnages à mes yeux est imaginaire. Si j'avance, je me rapproche de la toile, non d'eux. Quand même je me mettrais le nez dessus, je les verrais toujours à vingt pas, puisque c'est à vingt pas de moi qu'ils existent une fois pour toutes.
Sartre, Situations III, p. 296.
4.1 Les tableaux peints par les grands singes anthropoïdes, quoique résultant d'un dressage, témoignent d'une recherche plus poussée encore vers les profondeurs du comportement esthétique, du rejet dans le rythme né de l'intersection du hasard et de la psycho-physiologie.
A. Leroi-Gourhan, le Geste et la Parole, t. II, p. 254.
Loc. fig. (1667, c'est une ombre au tableau). Il y a une ombre (1. Ombre, cit. 14) au tableau.Le fond du tableau (ces expressions s'emploient aussi au sens 3).
Vieilli ou fam. Représentation, image (plate). || De petits tableaux de marbre (→ Dorique, cit. 1).Mod. Image encadrée (lithographie, reproduction, gravure…). || Tableau de fleurs : composition décorative de fleurs, encadrée et mise sous verre.
5 Et, comme ce logis plein de magnificences
Abondait partout en tableaux,
Et que la laine et les pinceaux
Traçaient de tous côtés chasses et paysages (…)
La Fontaine, Fables, VIII, 16.
Loc. fig. (1889; même métaphore que trumeau). Vieux tableau : vieille femme, vieille coquette « peinte », fardée à l'excès (→ Révérence, cit. 3).Par ext. Terme de dérision à l'égard d'un vieillard ridicule.
Tableau vivant. Loc. (1838). a Groupe de personnes disposées sur la scène de manière à reproduire ou à évoquer un tableau célèbre; groupe de personnages immobiles (→ Figuration, cit. 2; maillot, cit. 4).
(XVIIIe, par analogie avec la peinture). Au théâtre, Moment d'arrêt d'une scène — en général dans le drame ou le mélodrame — créant une unité visuelle entre les attitudes des personnages et le décor. — ☑ Loc. Faire tableau.
5.1 Il faut écrire la pantomime toutes les fois qu'elle fait tableau; qu'elle donne de l'énergie ou de la clarté au discours; qu'elle lie le dialogue; qu'elle caractérise; qu'elle consiste dans un jeu délicat qui ne se devine pas; qu'elle tient lieu de réponse, et presque toujours au commencement des scènes.
Diderot, Discours de la poésie dramatique, XXI (1758).
5.2 (…) le tableau est une unité spatiale d'ambiance, de caractérisation d'un milieu ou d'une « époque »; c'est une unité thématique et non actancielle.
Patrice Pavis, Dict. du théâtre, art. Tableau (1980).
b (Vx). Théâtre, danse. Personnages groupés et momentanément immobiles.
6 Vous avez sans doute, à quelque représentation extraordinaire, vu ce qu'on appelle des tableaux vivants. On choisit les plus belles actrices du théâtre, on les habille et on les pose de manière à reproduire une peinture connue (…)
Th. Gautier, Fortunio, « La toison d'or », VI.
7 De cinq en cinq minutes, le rideau s'entr'ouvrait, et ils exécutaient un tableau. Pour cela ils étaient montés et disposés dans des attitudes immobiles sur un large disque en planches, lequel tournait sur un pivot (…) Hommes et femmes étaient affublés de chiffons de gaze ou de mérinos fort laids de loin et fort ignobles de près. C'étaient des statues roses.
Hugo, Choses vues, II, IV, Les tableaux vivants.
7.1 (…) on pourrait croire qu'il a peint ses toiles d'après des « tableaux vivants ». En effet, si le genre du tableau vivant n'est qu'une manière de comprendre le spectacle que la vie se donne à elle-même, que nous montre ce spectacle sinon la vie se réitérant pour se ressaisir dans sa chute, comme retenant son souffle dans une appréhension instantanée de son origine; mais la réitération de la vie par elle-même resterait désespérée sans le simulacre de l'artiste qui, à reproduire ce spectacle, arrive à se délivrer lui-même de la réitération (…)
P. Klossowski, la Révocation de l'Édit de Nantes, p. 11.
2 (XVIe). Fig. Spectacle, ensemble d'images qui évoque une représentation picturale. || La plaine « Dont le tableau changeant se déroule (cit. 8) à mes pieds ». || Tableau idyllique (cit. 2), ineffaçable (cit. 2). || La mélancolie (cit. 14) de ce tableau. || Le tableau qui se forme dans le rêve (cit. 5).
7.2 Julie n'a plus de défense (…) plus d'autre (…) que sa belle tête languissamment tournée vers son bourreau, de superbes cheveux en désordre, et des pleurs inondant le plus beau visage du monde, le plus doux (…) le plus intéressant. Rodin considère ce tableau, il s'en embrase (…)
Sade, Justine…, t. I, p. 107.
8 Napoléon lui-même conseille de ne pas se faire, comme il dit, de tableaux, c'est-à-dire de ces compositions imaginaires de circonstances, qui se construisent comme d'elles-mêmes, en illusions et en situations trop significatives.
Valéry, Variété IV, p. 119.
Fam., iron. Vous voyez d'ici le tableau !Ellipt. || Il s'est étalé de tout son long en entrant dans le salon : tableau !
Tableau de chasse : ensemble des animaux abattus, rangés par espèces.Fig. (d'après les sens fig. de chasse). || Aviateur qui a un beau tableau de chasse. || Le tableau de chasse d'un Don Juan, ses conquêtes féminines.
3 (1612). Description ou évocation imagée, par la parole. Image, peinture (cit. 5), récit. || Composer un tableau. || Tableau d'ensemble. Fresque (4.). → Instructif, cit. 3. || Tableau exhaustif (cit. 4). || « Quel tableau Bourdaloue ne fait-il pas de l'ambition ! » (→ Passion, cit. 16).Tableaux de la vie militaire (cit. 3), tableaux de mœurs. Scène (cit. 7, Balzac). || « La scène (cit. 3) est un tableau des passions humaines ».
9 Or c'était un cochet dont notre souriceau
Fit à sa mère le tableau
Comme d'un animal venu de l'Amérique.
La Fontaine, Fables, VI, 5.
10 (…) nulle part il n'a égalé ces premières pages de descriptions, celles que nous retrouverons dans Atala, pour la grandeur, l'étendue, la vivacité originale des impressions, la majesté toute nouvelle des tableaux.
Sainte-Beuve, Chateaubriand…, t. I, p. 108.
Loc. fig. Pour achever le tableau : pour comble.
Spécialt. Étude descriptive assez rapide. || Brosser un tableau de la situation politique. || Tableau économique, œuvre de Quesnay. || Le Tableau de Paris, de Mercier. || Tableau historique de la poésie française, de Sainte-Beuve (→ ci-dessous, III., cit. 15, Matoré).
4 (1842). Subdivision d'un acte qui correspond à un changement de décor, au théâtre. || Drame, opérette… en vingt tableaux.
———
II Panneau plat.
1 (1351, taveliau). Panneau destiné à recevoir une inscription, une annonce; par ext., cadre où l'on affiche une feuille d'avis, etc. || Tableau d'affichage.
Spécialt. Panneau où l'on affiche les résultats d'une course (d'abord t. de turf). || Tableau indicateur (→ Hippodrome, cit. 3).Tableau des départs, des arrivées, dans une gare.
(1835). || Tableau noir, et, absolt, tableau : panneau teinté en noir (ou en vert foncé) sur lequel on écrit à la craie dans une salle de classe (→ Formule, cit. 8; obstacle, cit. 6). || Écrire à la craie sur le tableau; écrire au tableau. || Démonstration au tableau. || Aller, monter (→ Jury, cit. 2), passer au tableau : se faire interroger. || Untel, au tableau !
11 Puis il s'étudie à imiter son langage, il s'approche du tableau noir, fait des figures avec de la craie, entame une démonstration (…)
G. Sand, Histoire de ma vie, III, III.
2 (1701). Mar. Partie plate de la poupe d'un navire en bois. || Le tableau porte le nom du navire.
3 (XVIe). Techn. Parois latérales encadrant une baie de porte ou de fenêtre. Partie de l'épaisseur du mur entre la feuillure et le parement extérieur (on dit aussi tableau de baie).
4 (XVIIIe). Vx. À certains jeux d'argent, Surface, emplacement où l'on mise. Table (étym.), tablier. — ☑ Loc. fig. Mod. Jouer, miser; gagner sur les deux tableaux, sur tous les tableaux (→ Main, cit. 74). || Gagner (cit. 10) sur l'un ou l'autre tableau.
12 La règle valait, d'ailleurs, pour d'autres circonstances :
« Ne jamais jouer sur un seul tableau ». C'est à la fois une sagesse et une hygiène.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XVIII, p. 128.
5 (1890). Emplacement, support plat réunissant plusieurs objets ou appareils. || Tableau des clés, des sonneries, dans un hôtel.Support des appareils de commande et de mesure correspondant à un réseau électrique. || Tableau de distribution. || Tableau indicateur. || Tableau de couplage; tableau principal, secondaire, tertiaire.Tableau d'une installation téléphonique ( Télégraphe, téléphone).Tableau de commande (d'un appareil ménager : cuisinière, machine à laver, lave-vaisselle, sécheuse, etc.). || Tableau de contrôle (d'une machine, d'une installation, d'un réseau), réunissant les appareils de commande, de réglage et de sécurité.
13 (Une femme) vieille et désagréable, qui rechigne dans ses rhumatismes et que l'on aperçoit près de la cheminée dans le bureau de l'hôtel à côté du tableau des clefs (…)
Aragon, le Paysan de Paris, p. 23.
(1914; tableau, 1905, in D. D. L.). || Tableau de bord : panneau où sont réunis les instruments de bord. || Tableau de bord d'un avion, d'une automobile, d'un bateau à moteur.
6 (1812). Typogr. Composition (chiffres en colonnes…) entourée d'un cadre. || Tableau ouvert (en bas).
———
III Par métonymie (du sens II, 1). Ce qui est écrit sur un tableau.
1 (1549). Liste par ordre des personnes appartenant à une compagnie, à un corps. || Tableau de l'ordre des avocats. || Inscrire un avocat au grand tableau. || Inscription au tableau; être rayé du tableau ( Barreau).Tableau d'avancement : liste des personnes jugées dignes d'un avancement hiérarchique, par ordre de préférence. || L'ordre du tableau.Tableau des emplois, du personnel. Cadre.
Anciennt. Tableau d'honneur : liste des élèves les plus méritants. || Être inscrit au tableau d'honneur. || Exclusion du tableau d'honneur (→ Retenue, cit. 2).
(1791, in D. D. L., II, 11). Hist. de la Révolution. || Tableau civique : liste des citoyens ayant prêté le serment civique.
Liste de prescriptions, de renseignements, affichée ou consultable. État (I., 4.). || Tableau de service (→ Observance, cit. 2). || Tableau de marche des trains. || Tableau de graissage, de gonflage, des automobiles. || Tableau de contrôle.
2 (V. 1790). Série de données, de renseignements, disposés en lignes et en colonnes, d'une manière claire et ordonnée, parfois figurée, pour faciliter la consultation. || Le tableau d'un inventaire, d'une comptabilité ( Bilan). || Tableau de prix ( Tarif). || Tableau par doit et avoir. || Tableau chronologique (calendrier, éphéméride). || Tableau statistique; tableaux d'une statistique. || Tableau synchronique, synoptique. || Diagramme, graphique, résumant et illustrant les informations d'un tableau. || Tableau entrées-sorties. || Tableau des opérations financières. || Tableau des emplois et des ressources. || Tableau économique d'ensemble. || Tableau de bord, tableau de marche : présentation des principaux renseignements représentatifs de la marche d'une entreprise, de la situation économique d'une nation. || Tableau des conjugaisons. || Tableau de Boole : table de vérité.Tables et tableaux en annexe d'un livre (→ Index, cit. 6). || Tableaux, colonnes de chiffres alignés par un tabulateur.Chim. || Tableau de Mendeleïev. Périodique.
14 (…) il n'est point inutile de considérer à part ces formes ou catégories, de les énumérer, de les réduire en tableaux, pour classer ou ordonner les idées acquises (…)
Maine de Biran, Du physique et du moral de l'homme, p. 184.
Par métaphore :
15 Quand on expose des données complexes ou qu'on présente une vue d'ensemble d'un problème, on en fait le tableau. Cette métaphore n'est pas nouvelle, mais alors que, chez les Classiques, le tableau avait pour but de reproduire, grâce à un « pinceau fidèle », une réalité qu'on ne se croyait pas le droit de modifier (…) le tableau contemporain s'inspire du tableau synoptique, du graphique ou du schéma (…) il n'est pas une synthèse, mais une juxtaposition de points de vue.
Matoré, l'Espace humain, p. 132.
DÉR. Tableauter, tableautier, tableautin.
COMP. Tableaumane, tableaumanie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tableau — Tableau. s. m. Ouvrage de peinture sur une table de bois, de cuivre &c. ou sur de la toile. Un beau tableau. un grand tableau. un tableau de Raphaël, du Titien, du Poussin &c. le fond d un tableau. le dessein & l ordonnance d un tableau. la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Tableau — (plural: tableaux; from the French diminutive of table , sometimes meaning picture ) may mean:* Tableau vivant, a motionfull performance in theatre * Young tableau, a combinatorial object built on partition diagrams * Method of analytic tableaux… …   Wikipedia

  • Tableau — Sn Gemälde, Schilderung, Übersicht per. Wortschatz fach. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. tableau, zu l. tabula.    Ebenso nndl. tableau, ne. tableau, nschw. tablå, nnorw. tablå; Tafel. ✎ DF 5 (1981), 10. französisch l …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • tableau — (n.) 1690s, a picturesque or graphic description or picture, from Fr. tableau picture, painting, from O.Fr. table slab, writing tablet (see TABLE (Cf. table) (n.)) + dim. suffix eau, from L. ellus. Hence tableau vivant (1817) person or persons… …   Etymology dictionary

  • tableau — {{/stl 13}}{{stl 7}}[wym. tablo – akcent na ostatniej sylabie] {{/stl 7}}{{stl 8}}rz. n ndm {{/stl 8}}{{stl 7}} pamiątkowa tablica, na której umieszczone są pojedyncze zdjęcia osób uczęszczających do jednej klasy, należących do jednej grupy,… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • tableau — de peinture, Picta tabula. Un tableau où estoient ces mots escrits, Incisa tabula his literis. Le tableau où sont les noms de tous les Conseillers de la Cour, Album Curiae. B …   Thresor de la langue françoyse

  • tableau — /fr. taˈblo/ [vc. fr., dim. di table «tavola»] s. m. inv. 1. (di roulette) tappeto 2. (di informazioni) tabella, quadro FRASEOLOGIA tableau vivant, quadro vivente …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • tableau — [tab′lō΄, ta blō′] n. pl. tableaux [tab′lōz΄, tablōz′] or tableaus [Fr < OFr tablel, dim. of table: see TABLE] 1. a striking, dramatic scene or picture 2. TABLEAU VIVANT …   English World dictionary

  • Tableau — Ta bleau , n.; pl. {Tableaux}. [F., dim. fr. L. tabula a painting. See {Table}.] 1. A striking and vivid representation; a picture. [1913 Webster] 2. A representation of some scene by means of persons grouped in the proper manner, placed in… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Tableau I — is a 1921 painting by Piet Mondrian. Like many of his works of that period, it consists of rectangles of colour, separated by black lines. It has been said that it is in fact British Prime Minister Gordon Brown s favourite painting, and that he… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.